La Chambre des Fondateurs était plongée dans l’obscurité.
Les moldus qui passaient devant la pièce n’y prêtaient aucune attention. Mais s’ils avaient regardé de plus près s’ils avaient regardé avec des yeux de sorcier, ils auraient sans doute remarqué la présence d’un homme affairé à placarder au mur une lourde pancarte en bois.

Les élèves la verraient dès le premier coup d’œil. Ils la voyaient toujours. Bientôt, les premières rumeurs se répandraient dans l’établissement.
Le Cercle Magus allait ouvrir ses portes pour la deuxième année. La magie allait enfin reprendre ses droits.

Magicae Revelio !

Partager :
Temps de lecture : 1 minute(s)